blogue

La quête écoresponsable des emballages de biscuits

10 Décembre 2021 | Articles

Vous êtes très observateurs ! De plus en plus de clients interpellent les employés de La Fabrique Gourmande au sujet des emballages utilisés pour les biscuits. Actuellement, ce sont des sacs multi-couches, composés de polyéthylène, de nylon et d’éthylène alcool vinylique. En d’autres mots beaucoup plus simples, du plastique numéro 6. Malheureusement le plastique numéro 6, n’est pas recyclable dans plusieurs régions du Québec. Mais n’arrêtez pas de lire cet article tout de suite ! Il faut d’abord vous expliquez d’où est venue la décision d’utiliser ce type d’emballages.

Leplastique numéro 6 a de nombreuses propriétés intéressantes pour laconservation des aliments. C’est pourquoi il est si populaire pour emballer lesyogourts individuels et de nombreux produits en sacs refermables sur lestablettes de notre épicier préféré. Pour La Fabrique Gourmande, ce typed’emballages semblait une bonne solution pour une raison très importante :les sacs utilisés constituent une barrière très efficace contre l’oxygène etl’humidité. Comme il est dans la mission de l’entreprise d’offrir des produitssans agents de conservation, il est essentiel qu’ils soient protégés de cesdeux éléments. Autrement, ils seraient rapidement impropres à la consommation.

Des tests avec différents emballages ont été effectués par l’équipe de La Fabrique Gourmande afin de trouver une alternative. Malheureusement, de tous les contenants testés jusqu’à maintenant, aucun ne permettait d’assurer la qualité des produits.

Cependant, malgré l’utilisation de ces emballages, La Fabrique Gourmande a à cœur de réduire son empreinte écologique. François Saunier, analyste au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services, explique que :

«Nous portons beaucoup d’attention sur le contenant dans lequel nous servons lesproduits alimentaires. Cependant, on oublie souvent que ce qu’on met dansl’assiette, ou le gaspillage alimentaire, peut avoir un bien plus grand impact.»

Rappelons-nous que tous les aliments produits à La Fabrique Gourmande sont majoritairement faits d’ingrédients locaux (périmètre de 160 km) ou du Québec. Cette idée de favoriser les produits d’ici vise justement à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant du transport des ingrédients. Les employés utilisent aussi peu leur voiture pour aller travailler, car ils habitent tousSaint-Narcisse. Alexandre vient même travailler à pieds, ce qui contribue à réduire l’empreinte carbone de la biscuiterie.

Parcontre, tout cela ne constitue pas une excuse pour cesser de réduire les impactsnégatifs sur l’environnement !C’est pourquoi l’équipe désire poursuivre lesrecherches avec l’aide de la SADC de la Vallée de la Batiscan afin d’envisagertoutes les options possibles.

Enattendant le résultat de cette nouvelle enquête sur les emballages, voiciquelques manières de réutiliser les sacs provenant de La Fabrique Gourmande.Suivant le principe des 3RV (réduction à la source, réemploi, recyclage etvalorisation), réutiliser un emballage à plusieurs reprises est encore mieuxpour l’environnement que de le recycler directement. Voici quelques idées pourréutiliser les sacs de La Fabrique Gourmande :

  1. Utilisez les sacs hermétiques pour partir en randonnée. Vos chaussettes resteront au sec peu importe les intempéries.
  2. Rangez vos allumettes pour le camping dans ces sacs qui sont étanches à l’eau et à l’humidité.
  3. Au lieu d’acheter de nouveaux sacs de type « Ziploc », lavez ceux de la biscuiterie pour y mettre vos collations, ou encore, réemployer les sacs hermétiques comme contenants pour acheter d’autres biscuits!
  • Petite trousse de voyage hermétique
  • Des batteries ou des vêtements au sec et à l’abri de l’humidité pour le camping

Finalement, il est important de se rappeler que La Fabrique Gourmande fait de gros efforts pour réduire son empreinte écologique. Et en attendant de voir arriver de nouveaux emballages, n’oubliez pas que vous avez tout de même la possibilité d’acheter les biscuits en vrac en apportant vos propres contenants !

Sophie Beauséjour, stagiaire en développement durable
SADC Vallée de la Batiscan

Références :

François Saunier. (juin 2019). Conversation téléphonique.

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. (2010). Hiérarchie des modes de gestion des matières résiduelles et reconnaissance d’opérations de traitement en tant que valorisation énergétique. Repéré à  http://www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/regime-compensation/hierarchie-modesgmr.pdf

Recyc-Québec. Qu’est-ce qui va dans le bac? Repéré à https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/citoyens/mieux-recuperer/quest-ce-qui-va-dans-le-bac

Catégories