Le temps des récoltes est bien installé dans les marchés de la région. Les tablettes sont remplies de fruits et légumes colorés et frais. C’est le moment parfait pour faire vos provisions de produits locaux pour l’hiver.

Pourquoi devrait-on faire nos provisions?

Faire ses provisions permet de cuisiner pour mieux conserver les aliments pour la saison hivernale. Les raisons qui suivent vous motiveront à remplir votre panier de fruits et de légumes d’ici la saison froide. 

  • Pour manger des fruits et des légumes locaux avec une saveur incomparable à l’année.
  • Pour cuisiner en famille, sortir les vieux livres de recettes de notre mère ou de notre grand-mère et revenir à la base.
  • Pour épargner car les prix sont très avantageux.

Le secret, la conservation

Le meilleur moyen de manger local à l’année est la conservation des aliments. Plusieurs méthodes de conservation permettront de profiter de la saveur locale pendant la saison froide et par le fait même, d’éviter le gaspillage alimentaire. 

Le congélateur

Presque tous les fruits et légumes se congèlent. Pour les fruits, une fois bien lavés et asséchés, les étaler sur une plaque, les congeler et les mettre dans un sac ou un contenant hermétique. Pour les légumes, faites-les blanchir et suivre la même procédure que les fruits.   Cet article sur le site nos petits mangeurs contient un tableau avec le temps de blanchiment des légumes avant la congélation. 

Saviez-vous que vous pouvez également congeler votre ail et vos fines herbes ? La méthode est simple et similaire pour les deux. Vous pouvez les congeler une fois parés, lavés et essorés ou dans des bacs à glaçon remplies d’une huile de votre choix. Cette méthode donne du goût à vos aliments lors de la cuisson. 

Les conserves

Une autre bonne technique de conservation des produits locaux est la mise en conserve. Lorsque la technique est adéquate et avec le bon matériel, le produit fini sera succulent à l’année. 

Le petit guide de la mise en conserve de Ricardo est un article complet sur comment bien procéder lors de votre mise en conserve de manière salubre et sécuritaire.

Halte au gaspillage

Lorsque que vous parer vos aliments, pensez à garder vos fanes et vos pelures puisqu’elles peuvent être utilisées lors de la préparation des repas. 

Une fois bien lavé, les pelures de légumes peuvent être conservées pour faire un savoureux bouillon maison.

Gardez la pelure de la pomme lorsque vous faites une compote de pomme. En plus de conserver les fibres de la pelure, elle donne une couleur rosée à la compote. Si vous décidez d’enlever la pelure, conservez-la  pour faire des croustilles de pelure de pomme. Ajoutez un peu de cannelle, du jus de citron et du sucre et mettre au four à 170 °F pendant 4 heures en retournant les pelures fréquemment. C’est un vrai délice !

Gardez vos queues de fraises pour faire une infusion maison.

Également, les fanes de carottes, fenouils, céleris, radis et betteraves peuvent être utilisés pour mettre dans les soupes et les potages ou encore, en pesto, dans une quiche et même dans une salade.

Pour finir, voici quelques suggestions pour trouver de l’inspiration :

1.  Le livre Manger Local de Julie Aubé : Un petit trésor d’astuces et de recettes pour cuisiner et manger local.

2.  Le magazine Caribou : Pour s’informer sur la culture culinaire au Québec.

3.  Le site Chic frigo sans fric pour les trucs anti-gaspillage.

Bonne préparation de votre récolte !