Écrit par Roxanne Ducharme, stagiaire en Techniques de diététique au cégep de Trois-Rivières

 

Dimanche le 25 mars passé, Isabelle m’amenait pour la première fois sur le terrain. En effet, nous sommes allées au plus gros rassemblement des produits de l’alimentation au Québec, soit l’Expo Manger Santé et Vivre Vert à Montréal. Nous y allions afin de s’inspirer pour le développement de nouveaux produits, de peut-être trouver de nouveaux fournisseurs et en GROSSE partie parce qu’on adore manger et que notre « curiosité alimentaire » est assez intense ! Les tendances alimentaires de notre belle province y sont mises de l’avant en présentant une panoplie de produits locaux. Le billet portera sur les grandes tendances qu’Isabelle et moi avons relevées et nos coups de cœur vous seront dévoilés !

Les tendances alimentaires

La première tendance que nous avons remarquée, c’est que le marché est rempli de produits végétaliens/végétariens qui remplacent la viande et le fromage. Un très grand nombre de kiosques présentaient des « fauxmages ». Ce produit remplace le fromage, mais ne contient aucun produit animal. Il existe sur le marché du « fauxmage » à la crème, à gratiner, de style havarti, etc., à base de noix de cajou ou encore, de fausses boulettes de hamburger végétarien à base de protéines végétales comme le soya, les graines, les noix et le seitan (le seitan est fait à partir de gluten de blé).

La deuxième tendance que nous avons observée, c’est que malgré les campagnes de sensibilisation de plusieurs spécialistes de la santé, les breuvages sucrés étaient à l’honneur. Pour ne recenser que ceux-ci, quatre compagnies de kombucha (un thé fermenté sucré) et deux compagnies de jus avaient un kiosque. Bien que les vertus des aliments fermentés pour notre santé ne soient pas à prouver, le kombucha est très sucré (près de quatre sachets de sucre pour une petite bouteille de 354 ml). Mais bon, j’écris ce billet pour vous dévoiler les tendances et non pour les contredire (Peut-être une autre idée d’article?) !

La troisième tendance, je l’ai un peu abordé ci-haut : le végétarisme et le végétalisme. À part la Fromagerie L’Ancêtre de Bécancour, il n’y avait pas de produit animal. Nombreux restaurants et traiteurs végétaliens étaient au poste, comme Délicieux Veg Fusion café (le restaurant de l’ancien hockeyeur George Laraque), Crux Comptoir, Paradis Végétarien, Copper Branch, Vgan Menu, etc. Même qu’à un kiosque d’aliments fermentés, la personne qui présentait les produits m’a dit : « Évidemment, le produit, est excellent dans un burger ou en hot dog en condiment…Oups ! Je veux dire, en hot dog végétarien évidemment ! ». En gros, elle semblait gênée de me dire qu’elle n’était pas végétalienne !

Nos coups de cœur

Notre premier coup de cœur va à l’entreprise Veraudace, dirigée par une femme qui fait des sorbets à base de légumes et de lait de coco. Les variétés ont un parfum de concombre,  de carottes,  de poivrons jaunes, de  poivrons rouges et de courge butternut. Nous avons adorées la fraicheur et le goût de la variété aux concombres et nous sommes complètement tombées sous le charme de l’entrepreneure derrière le produit et de sa petite fille, présente lors du salon.

Le deuxième coup de cœur va aussi à une l’entreprise Lacrem, qui font des glaces à base de soya complètement véganes. Les textures et les saveurs sont recherchées et donne le goût de partir avec le pot et de le finir à la cuillère ! Isabelle a adoré la saveur « thé Earl Grey ». Quant à moi, j’ai savouré « Citron Pavot » avec bonheur, moi qui habituellement n’aime pas du tout les desserts à base de citron !

Le troisième coup de cœur va à la Panisse marseillaise Le Minot. C’est un tube avec un mélange de pois chiches et d’autres ingrédients (ainsi que des assaisonnements pour certaines variétés comme celle au cari) qui, un coup grillé dans un peu d’huile, remplace très bien les frites ou les patates à déjeuner, tout en apportant plus de fibres et de protéines. Un vrai délice !

Le quatrième coup de cœur et non le moindre va à la Fromagerie L’Ancêtre, surtout pour « Le Saint-Grégoire », un cheddar demi-sel. Bien que sa teneur en sodium soit réduite, Isabelle et moi n’avons pas décelé de différence entre le cheddar régulier et celui-ci. Aussi, il faut dire que le fromage que l’on utilise dans le biscuit « Énergique aux pommes et cheddar à l’érable » est un produit de cette fromagerie mauricienne qui a reçu bon nombre de prix pour ses produits qui sont délicieux et qui conviennent aux personnes intolérantes au lactose !

Mention spéciale à …

Nous aimerions vous partager notre amour pour… les grillons ! Hé oui, le tout dernier coup de cœur en est un plutôt inattendu, à cause de tous les préjugés que nous avions par rapport aux « bibittes », mais il va à la compagnie Naak, qui font des barres et des collations pour sportifs à base de poudre de grillons. Les bouchées « Abricots et Framboises » étaient un délice et si nous avions fait un test à l’aveugle, JAMAIS nous nous serions doutées que le produit en contenait. Aussi, coup de cœur pour le co-fondateur William Walcker pour sa grande ouverture d’esprit. Les sceptiques ont étés confondues, et son objectif de rendre les grillons « sexy » est atteint en ce qui nous concerne !

Voilà! Si j’avais à conclure, je vous dirais qu’on ne perd rien à essayer de nouvelles choses ! Soyez curieux et vous serez positivement surpris !