À l’épicerie, nous ne prenons pas nécessairement le temps de lire chaque étiquette des produits que nous achetons. Notre premier regard se fixe souvent en premier vers les allégations (« sans » « réduit », « riche en », etc.) qui sont souvent très visibles sur le devant des emballages. Mais attention, ses allégations nutritionnelles ne sont pas nécessairement signe que vous faites un choix sain.

Voici quelques éléments à regarder pour faire un choix nutritionnel judicieux :

Comparer deux produits ensemble en regardant avant tout que le produit soit à la même portion de référence. Si ce n’est pas le cas, il faut sortir nos notions de mathématiques et faire la règle de 3. 

Le tableau de la valeur nutritive : Notre regard doit se tourner tout d’abord vers le pourcentage de valeur quotidienne (% VQ). Pour vérifier si un aliment est nutritif, il faut se fier à la règle suivante : 5% c’est peu et 15% c’est  beaucoup. 

Donc, pour les nutriments tels que les gras trans et saturés, ainsi que le sodium, une valeur quotidienne qui est en haut de 15% c’est beaucoup trop. Par conséquent, le produit est à consommer avec modération. À l’inverse, si le produit contient 5% de sodium c’est un choix plus judicieux

Cependant, pour les nutriments comme les fibres, les protéines, les vitamines et minéraux en haut de 15% c’est un bon choix et en bas de 5 % c’est peu. 

La liste des ingrédients: Elle est indiquée en ordre de poids du produit. L’aliment en plus grosse quantité dans le produit sera inscrit en premier. 

Également, la liste d’ingrédients doit être la plus courte possible.

En analysant le Citronné-sucré, on remarque qu’il est préparé avec des ingrédients simples et la liste d’ingrédients est courte. Il demeure un dessert intéressant. Ni trop gras, ni trop sucré. Même si certains aliments sont qualifiés de moins nutritifs, ils peuvent être consommés à l’occasion, car ils sont de petites douceurs qui nous font plaisir.

Les mots scientifiques qui sont incompréhensibles sont souvent des additifs, des colorants ou un autre nom utilisé pour désigner un nutriment. Donc, plus il y a de mots incompréhensibles, plus le produit sera transformé. 

Les allégations sont souvent ce que nous voyons en premier sur l’emballage et sont inscrites de cette façon: « sans » « réduit », « riche en » « biologique », « naturel »

Ses allégations qui semblent indiquer que le produit est « santé » ne sont que parfois des trucs que les industries utilisent pour attirer le consommateur. Il faut toujours lire l’étiquette nutritionnelle avant d’acheter un produit.

Pour vous informer davantage sur le sujet, voici un lien intéressant :

https://inspection.canada.ca/exigences-en-matiere-d-etiquetage-des-aliments/etiquetage/consommateurs/comprendre-l-etiquette-d-un-aliment/fra/1400530265966/1400530332584